• Pierre-Yves Tournier

Les 5 clés d'une entreprise agile

Dans un contexte comme celui de la COVID-19, beaucoup doivent se réinventer, ou du moins revoir fondamentalement leur manière d’opérer. Tout va plus vite, tout change et ce qui fonctionnait très bien il y a à peine 3 mois n’est plus valide dans plusieurs cas aujourd’hui.

Comment je fais pour adapter et changer mon entreprise plus rapidement pour faire face à la crise?

Les principes "agile" peuvent grandement aider. Venant à l’origine du milieu technologique, ces principes ont évolués dans le temps et sont maintenant utilisés dans plusieurs types d’organisations, comme les entreprises de services.

Il existe plusieurs outils et approches qui s'inscrivent dans une logique d'agilité, comme le Design Thinking, le Kanban, la méthode Scrum, etc...Nous ne rentrerons pas dans les détails méthodologiques ici (cela fera l’objet de prochains articles).


Concentrons-nous plutôt sur les 5 grands éléments fondamentaux et stratégiques font qui selon moi une entreprise agile.

1. Le client au cœur du processus Trop souvent une entreprise crée un produit ou services à l’interne et fait ensuite une mise en marché en espérant que les ventes suivent. Il faut inclure absolument les clients au tout début du processus, soit au travers de rencontres, d’ateliers, d’interviews pour s’assurer que le projet corresponde à un besoin réel et clairement exprimé et défini.


2. Des équipes de travail multi disciplinaire

Fini les silos, chaque projet est composé d’un ensemble d’individus ayant chacun une expertise distincte. Cette équipe EST l’équipe projet, et travaille ensemble dans la même pièce. Par exemple, une équipe produit doit être composée de gens des opérations, du marketing, des finances. La « business » et la technologie ensemble.

3. Communication humaine

En travaillant en équipe multi disciplinaire, la communication devient évidemment beaucoup plus fluide, et l’empathie s’installe. Mais il ne faut pas s’arrêter là. Évitons les chaines d’emails, emphase sur les rencontres face à face (ou virtuelle), régulièrement. Un échange voix à voix de 10 minutes peut facilement remplacer une vingtaine de emails et éviter toute confusion sur les intentions et objectifs de chacun.

4. Échéanciers en semaines, pas en mois ou années

En décortiquant un projet en phases de quelques semaines, avec des objectifs réalistes, une entreprise se donne une idée beaucoup plus précise du travail accompli et à faire, et peut si besoin corriger le tir beaucoup plus rapidement. Le modèle « Scrum » entre ici en ligne de compte, avec des « sprints » d’équipe de 2-3 semaines contenant des livrables clairs. Plus concrètement, un projet traditionnel de 6 mois avec un début et une fin (et aucune idée précise de ce qui se passe entre temps) devient maintenant une série de livrables aux 3 semaines qui permet de se réaligner constamment et d'éviter des débordements . Rien de pire que de passer plusieurs mois sur un projet qui au bout du compte ne correspond plus aux besoins du marché.

5. Une culture d’adaptation

Voici l’aspect essentiel de toute entreprise agile. Reconnaitre que l’organisation doit changer constamment, en termes de priorité, d’allocation de ressources de budget et de mise en marché. Sans cette culture, aucune méthode ou outils ne va changer réellement le mode de fonctionnement.

Une culture d’adaptation implique donc une culture de prise de risque, de droit à l’erreur, mais aussi d’apprentissage de ses erreurs et de développer une capacité de passer à autre chose très rapidement. Si le projet ABC ne correspond plus aux besoins après 2 sprints de 3 semaines par exemple, il faut être capable de dire arrêtons, et passons au projet DEF, et ce sur une période de quelques jours seulement.

Il existe énormément de littérature sur les principes agile en entreprise, mais rappelez-vous il n’existe pas de méthodologie ou façon de faire unique. Chaque entreprise est différente, chaque « agilité » est donc différente. Cependant, selon mon expérience, si une entreprise peut commencer à intégrer ces 5 clés, le changement sera déjà significatif. Une entreprise agile est un état d’esprit, pas un manuel « clé en main », et cela évolue dans le temps. Mais il faut commencer!

30 vues0 commentaire